Conjoncture

L’Atenor dans lequel il est entré comme contrôleur financier était un holding (immobilier, activités commerciales et industrielles). Celui qu’il dirige aujourd’hui - et qui est partiellement le sien - est un "pure player" dans le développement immobilier : il construit des immeubles qu’il revend - des bureaux depuis toujours, des logements depuis 2007 - dans 6 pays d’Europe, avec un bureau dans chacun d’eux.

Stéphan Sonneville, CEO d’Atenor, est l'invité du week-end de La Libre Belgique.

Les grandes entreprises quittent Bruxelles…

L’exode s’est arrêté avec la crise mais il reprend. Le marché de Bruxelles ne tient que parce qu’il y a la présence des institutions européennes.

(...)