Conjoncture Georges Ugeux craint une nouvelle crise financière avant 2020, beaucoup plus destructrice encore que celle de 2008. L’ancien vice-président de la Bourse de New York critique l’action des banques centrales. Et en appelle à une prise de conscience urgente.

L’avis de Georges Ugeux reste très écouté dans le monde financier. Ancien vice-président de la Bourse de New York, le président et patron belge de Galileo Global Advisors, banque d’affaires américaine spécialisée dans le conseil aux entreprises et aux gouvernements en matière d’opérations transfrontalières, était de passage à Bruxelles la semaine dernière pour un congrès financier. "La Libre" l’a rencontré. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il tire la sonnette d’alarme…

Récemment, sur votre blog, vous évoquiez le risque d’une crise financière majeure, potentiellement avant 2020. Pourquoi ?

(...)