Conjoncture Depuis plusieurs mois déjà, plusieurs devises des pays émergents, du peso mexicain à la livre turque, en passant par le peso vénézuélien, sont mises sous pression. Et cela dans un contexte d’élections ou d’incertitudes politiques. Faut-il y voir un lien direct ? "Les décisions politiques peuvent avoir une conséquence énorme sur la devise du pays. On le voit d’ailleurs aussi dans des pays comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne avec le Brexit. Si les investisseurs perdent confiance, ils achètent moins d’obligations ou autres actifs. Ce qui va faire baisser la devise", explique Koen De Leus, chief economist chez BNP Paribas Fortis.
(...)