Conjoncture

Le SPF Finances a battu des records en 2017, en termes d'héritages non réclamés qui ont fini dans les caisses de l'Etat, rapporte Sudpresse mardi. 

Si les successions en déshérence avaient rapporté 14.921.503 euros en 2016, ce même chiffre a atteint 30.173.533,73 euros en 2017, un montant deux fois plus élevé. Ces héritages n'ayant pas trouvé d'héritier reviennent, après un délai de 30 ans, à l'Etat. Ce dernier paie alors des droits de succession, aux Régions. 

Pour 2017, 5,4 millions d'euros (4,8 millions l'année précédente) sont ainsi tombés dans l'escarcelle des Régions flamande, bruxelloise et wallonne.