Conjoncture

La défense du consommateur s’impose comme une priorité à l’Europe. Logique, au vu des scandales à répétition des derniers mois qu’il s’agisse de sécurité alimentaire, de tromperie dans le cas du "dieselgate" ou même de l’usage abusif qui est fait de données privées récupérées à l’occasion de transactions Internet. Toutes ces dérives découlent de manière directe ou indirecte de nouvelles pratiques commerciales développées notamment sur Internet. Une toile qui rend le consommateur de plus en plus vulnérable et les responsables de plus en plus insaisissables.