Conjoncture Qui va piano, va lontano. C'est un peu l'impression qui se dégage des analyses financières inhérentes à la situation en Italie. Ou autrement dit: "pas de panique, avec l'Italie, ça a toujours été difficile, mais ça va aller, parce que ça a toujours été." Malgré tout, la nouvelle donne politique - un improbable gouvernement mêlant le parti fourre-tout de Luigi Di Maio (Cinque Stelle) et la Lega de Matto Salvini (extrême-droite) - s'ajoute à une situation économique déjà passablement fragile. Etat des lieux.

(...)