Conjoncture Le président américain se coupe d’une partie du monde économique.

Les marchés financiers ont connu une semaine de légère reprise marquée pourtant par un sérieux coup de froid jeudi, en raison des nouveaux attentats perpétrés en Espagne, et surtout de la situation chaotique à la Maison-Blanche. Si les secteurs du tourisme et du transport ont accusé le coup suite aux événements tragiques survenus à Barcelone, les places américaines suivies par les marchés européens, ont reculé, voyant le Président se couper de soutiens de poids au sein de l’industrie américaine. Il ne reste plus d’évidence que le secteur financier pour rêver encore de bénéfices potentiels liés aux réalisations politiques de Donald Trump.

Réforme fiscale au point mort

(...)