Conjoncture

C’est le mois de juin, le moment de penser à la traditionnelle corvée de remplissage de sa déclaration fiscale. Mission que doivent réaliser, cette année encore, près de 7 millions de contribuables belges.

Le fisc a achevé l’envoi de 4,1 millions de déclarations "papier". Quant au site "Tax-on-web", il est ouvert au public depuis le 3 mai. L’année dernière, 3,77 millions de déclarations ont été rentrées via "Tax-on-web", contre 3,05 millions sous format papier. Un certain nombre de contribuables remplissent donc leurs obligations fiscales via la plateforme numérique, tout en recevant une déclaration dans leur boîte aux lettres. C’est possible en cochant cette option sur le net.

Nouveauté de cette année, 825 000 propositions de déclarations simplifiées supplémentaires seront envoyées. Par ailleurs, 925 000 contribuables verront leurs données relatives à leur emprunt hypothécaire ou à leur assurance-vie pré-remplies.

Autre nouveauté : la déclaration fiscale 2018 (revenus 2017) a été adaptée pour mieux tenir compte, notamment, des changements qui font suite à la régionalisation de certaines matières, dans la foulée de la 6e Réforme de l’Etat.

Pour vous guider, le supplément "La Libre Entreprise" a donc réalisé un numéro "Spécial Déclaration fiscale". Avec un double objectif : répondre au maximum de questions qui se posent à celui qui doit remplir son petit devoir annuel; et l’aider aussi à planifier les opérations qui lui permettront, dans les années qui viennent, de réduire autant que possible son ardoise fiscale.

Pour ce faire, nous avons fait appel à une série d’experts, avocats fiscalistes dans 3 cabinets spécialisés (BDO, Tetra Law et Deg & Partners) qui se sont penchés sur les différents thèmes qui rythment traditionnellement la déclaration fiscale : les rémunérations, le patrimoine, la mobilité, les frais,… Merci à eux et bonne lecture à vous.

Ce supplément de 20 pages est à découvrir à l'achat de La Libre ce week-end. Son contenu sera également proposé sur LaLibre.be.

© IPM