Digital

Un "micmac incompréhensible", "saupoudrage" et "sous-régionalisme", avec une "dilution des moyens publics". En décembre dernier, Pierre-Yves Jeholet (MR), ministre wallon de l’Economie et du Numérique, disait à "La Libre" tout le mal qu’il pensait des dizaines de structures chargées de stimuler, d’accompagner et de financer les start-up wallonnes du secteur numérique. Aujourd'hui, il lève le voile, en primeur, sur son projet de réforme du paysage numérique.