Digital Alexander De Croo dit avoir cru à "un accident politique à la belge" quand il hérita, en 2014, des portefeuilles de la Coopération au développement et de l’Agenda numérique. Lors de son premier déplacement, au Rwanda et au Burundi, il réalisera toutefois assez vite que les deux compétences sont tout à fait complémentaires et peuvent même s’enrichir mutuellement. "Les technologies numériques nous permettent d’abord d’être plus efficaces et plus orientés sur les résultats. Par exemple, avoir accès à des données récentes, voire même en temps réel, nous aide à mieux cibler nos interventions sur le terrain. Ça nous sert aussi à mieux évaluer l’impact de nos efforts."