Digital

Est-il encore nécessaire, en 2017, de s'exiler sur la côte Ouest américaine pour créer et faire grandir sa start-up "tech"? Les entrepreneurs belges de la Silicon Valley ont une réponse très pragmatique. Ils prennent le meilleur des deux mondes.

Vincent Battaglia, 34 ans, fait partie de cette nouvelle génération de "startupeurs" belges qui a "fait" San Francisco et la Silicon Valley. Originaire du Hainaut, cet informaticien y a vécu près de cinq ans, avec des passages dans deux start-up (Storify et Instaply). Mais il a fini par retraverser l’Atlantique, avec femme et enfant, pour s’installer cette fois à Barcelone, où il s’est lancé sur un nouveau projet de start-up, Ludus, avec trois cofondateurs basés en Belgique. "A Barcelone, on a l’avantage d’avoir le soleil comme à San Francisco, mais avec un coût de la vie nettement plus doux !"

(...)