Digital

Une enquête européenne à grande échelle vient d'être réalisée en lien avec le commerce illégal par internet, rapporte mardi sur son site le magazine Knack. Selon les résultats, une saisie sur trois concernait la Belgique. 

L'opération européenne Postbox, à laquelle les services de douanes de 25 pays ont participé, a été organisée pour la première fois du 27 mars au 10 avril.

"Lors de cette mission, les services de douanes ont tenté d'intercepter dans des aéroports un maximum de colis issus d'achats par internet", précise Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances. "Nous avons utilisé des chiens ainsi que d'autres dispositifs de détection et nous avons mené des contrôles physiques", ajoute-t-il. Il ressort de l'enquête que sur 3.093 saisies réalisées en Europe, 1.096 ont eu lieu en Belgique.

Il est cependant difficile de tirer des conclusions, estime Francis Adyns. "On ne peut par exemple pas qualifier la Belgique de plaque tournante puisque la destination des colis n'était pas nécessairement ce pays. L'opération nous donne par contre un aperçu de l'origine des contrefaçons."