Digital

Comme l’a glissé la patronne de Proximus, Dominique Leroy, c’est "le caillou dans la chaussure"… Sans lui, tout aurait été pour le mieux dans la mise en œuvre de l’accord de la "taxe pylônes" conclu en 2016 entre les trois opérateurs de téléphonie mobile (Proximus, Orange et Base/Telenet) et le gouvernement wallon. Mais il faut bien admettre qu’à mi-parcours de cet accord (2017-2019) toutes les parties prenantes ne jouent pas le jeu, ce qui a le don d’agacer Pierre-Yves Jeholet (MR), ministre du Numérique et donc garant, avec l’Agence wallonne du numérique, du respect des engagements pris à l’époque par Jean-Claude Marcourt (PS).

(...)