Digital En Chine, la police vient de s'équiper de lunettes connectées qui permettent la reconnaissance faciale de suspects en rue.

Reliées à des tablettes répertoriant plus de 10.000 personnes suspectées de délits et de crimes, avec leurs photos, ces lunettes peuvent reconnaître un individu en un dixième de seconde. Dès qu'un suspect croise le regard du policier, celui-ci reçoit une notification, rapporte Quartz. Cette technologie a déjà permis à la police d'arrêter sept fugitifs soupçonnés d'activités criminelles majeures comme le trafic d'êtres humains et vingt-six individus qui voyageaient sous de fausses identités.

Après la police, les agents de sûreté ferroviaire de Zhengzhou (centre de la Chine) profiteront de ces lunettes connectées. Ils scanneront les nombreux passagers de la gare, à l'approche du Nouvel an chinois, le 16 février. 

De base, la paire coûte environ 515€ et des commandes ont déjà été passées par les Etats-Unis et le Japon. Avec plus de 400 millions de caméras, la Chine est le pays leader mondial en terme de sécurité et de vidéosurveillance. Les lunettes de reconnaissance faciale viennent donc compléter ce système déjà performant.