Digital Nous vous l'annonçions vendredi dernier en primeur: I-Movix, société montoise spécialisée dans les "ralentis extrêmes" pour les professionnels de l'audiovisuel, a été contrainte de jeter l'éponge. La faillite a été prononcée ce lundi matin par le Tribunal de commerce de Mons. Une procédure en réorganisation judiciaire avait été ouverte en octobre 2017.

On en sait aujourd'hui un peu plus sur les raisons de cette mise en faillite assez inattendue, même si le flou demeure sur plusieurs points.

(...)