Digital

Dans l'épisode 2 de la saison 1 de l'excellente série Black Mirror, l'un des personnages Bingham "Bing" Madsen, est condamné, comme des millions d'individus, à pédaler sur des vélos d'appartement pour gagner des points virtuels. 

Chaque jour, il est obligé de regarder des vidéos abrutissantes, notamment du porno ou de la télé réalité, et doit dépenser les points qu'il gagne pour pouvoir zapper. Sinon, il est condamné à regarder des "navets".

Aux USA, dans le but d'encourager leurs employés à avoir une bonne hygiène de vie, la start-up Casper verse des primes à ses employés lorsqu'ils ont passé une bonne nuit de sommeil et qu'ils font de l'exercice. Le but: qu'ils soient en bonne santé, plus productifs et donc moins en arrêt maladie selon un article de testavis.fr.

S'ils font un kilomètres de marche, ils empochent 17 centimes d'euros, 1,70 euro pour un kilomètre de vélo ou pour une nuit de sommeil complète. S'ils sont bons, ils peuvent empocher au maximum 166 euros par mois. Cool ? Sur le papier.

Car il y a un prix: sacrifier sa liberté. Pour utiliser le service, les employés doivent utiliser Incentfit , une application qui les géolocalise tout le temps pour vérifier s'ils sont bien en train de suer et non pas au bar en train de boire des bières.

Ca ne fait pas peur aux salariés de l'entreprise spécialisée dans les matelas puisque 70% d'entre eux y ont apparemment adhéré.