Digital

La Bourse de New York reculait légèrement à l'ouverture ce mardi, prudente avant une intervention du président de la Banque centrale américaine et lestée par la chute du titre de Netflix: le Dow Jones perdait 0,04% et le Nasdaq 0,69%.

Wall Street avait terminé en ordre dispersé ce lundi, les entreprises du secteur de l'énergie souffrant d'une chute des cours du pétrole dans un marché toutefois confiant sur les résultats d'entreprises à venir cette semaine: le Dow Jones a progressé de 0,18% tandis que le Nasdaq a cédé 0,26%.


Netflix: moins d'abonnés que prévu

La plateforme de vidéo en streaming Netflix a fortement déçu les marchés financiers lundi en engrangeant beaucoup moins de nouveaux abonnés que prévu, faisant dévisser le titre en Bourse et le titre, à l'ouverture ce mardi, avoisinait les 350 dollars, soit une chute de près de 12%. Reste à voir si le cours de bourse se redressera avant la clôture.

Netflix a ainsi engrangé seulement 5,15 millions nouveaux abonnés sur le trimestre, loin des 6,2 millions auxquels il s'attendait.

Le rythme de progression des abonnements est l'élément le plus observé par les marchés. Le nombre total d'abonnés est désormais de 130 millions à travers le monde, alors qu'il tablait sur 131 millions. Vers 20H45 GMT, le titre plongeait de 14% à 344,28 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street. "Nous avons eu un solide deuxième trimestre mais pas excellent", a reconnu le groupe dans sa traditionnelle "lettre aux actionnaires" présentant ses résultats trimestriels.

Dans le détail, il a vu seulement arriver 670.000 nouveaux abonnés aux Etats-Unis, contre 1,2 million attendus, et 4,47 millions à l'international contre 5 attendus. Côté finances, le bénéfice net trimestriel a été multiplié par près de 6, à 384 millions de dollars, nettement au dessus de ses propres attentes (358 millions). Ajusté et rapporté par action, référence en Amérique du Nord, il ressort à 85 cents, au-dessus des attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 79 cents. Le chiffre d'affaires, quant à lui, est conforme aux anticipations, à 3,9 milliards de dollars (+39%).