Digital Depuis hier et jusqu'à ce mardi minuit, les supersoldes réservées aux membres Prime du géant de l'e-commerce battent leur plein. Zoom sur les heures les plus prolifiques de l'année pour Amazon.

Le titan de l'e-commerce Amazon n'a certainement pas inventé la vente flash. En revanche, il manie l'art avec une dextérité hallucinante. Un phénomène, en cours depuis quelques heures et encore valable jusqu'à minuit ce mardi l'atteste : l'Amazon Prime Day.

C'est déjà la troisième édition de ces supersoldes dédiées aux abonnés Prime du service de vente en ligne. Et d'année en année, l'impact des Prime Days ne cesse de grossir. Toutes les catégories de produits sont concernées, du smartphone à la PS4 en passant par les tétines pour biberons, les ponceuses à bande, les drones, les accessoires de jardin, les produits mode,etc. Les ristournes sont parfois d'une rare agressivité : des produits, récents, vendus avec une ristourne comprise entre 35% et 60%, tiennent plus de la règle que de l'exception. Ils sont évidemment, programme Prime oblige, livrés chez le chaland gratuitement, théoriquement en 1 jour ouvré (plutôt deux pour l'e-clientèle belge, dans les faits).

Quelques exemples d'offres Prime Day :

© D.R.

© D.R.

© D.R.

© D.R.

Ce 11 juillet sera le meilleur jour de l'année pour Amazon

"En 2016, le Prime Day est le jour de l'année où nous avons réalisé les ventes les plus importantes, supérieures à celles du Black Friday, précise Frédéric Duval, patron d'Amazon France. Nous espérons cette année battre ce record."

Si les Prime Days sont une aubaine assez nette pour les membres du programme, qu'on ne s'y trompe pas : ils font aussi grandement le bonheur d'Amazon, dont le coeur de stratégie consiste à convertir un maximum d'utilisateurs à son service payant. Pourquoi ? Parce que le client Prime est fidèle et assidu. Il commande plus souvent, et pour un panier moyen annuel bien plus élevé : D'après les statistiques de Consumer Intelligence,le client Prime dépense plus du double de son alter ego non-Prime : 1.300 dollars contre 700 dollars par an !

Amazon Prime, quèsaco ?

Pour rappel, Amazon Prime est accessible pour les Belges. Le service coûte 49 € par an, soit un peu plus de 4 € par mois. Il comprend la livraison gratuite (peu importe le montant du panier) des produits, le tout, théoriquement, en un jour ouvré en Belgique. C'est du moins ce qui est stipulé dans les conditions générales d'Amazon, mais, de multiples expériences, il nous revient que le délai tenu est plutôt de deux jours ouvrés, en réalité. En sus, les clients Prime disposent d'un accès anticipé à certaines ventes Flash, peuvent emprunter un eBook gratuitement par mois, et accéder à Amazon Prime Video, le Netflix d'Amazon (au catalogue nettement moins bien achalandé pour l'heure). Puis, il y a bien sûr les Prime Days. Le premier mois est gratuit et l'abonnement est cessible à tout moment (dans les paramètres de votre compte).

Lors des dernières fêtes de fin d'année, Amazon, qui tait le nombre officiel de clients Prime qu'il compte, affirme avoir livré un milliard de produits à ses clients Prime.