Digital

Google et Levi’s lanceront cet automne une veste connectée liée à un smartphone.

Après les montres intelligentes, les bracelets connectés, les chaussures de jogging communicantes, voici venir… une veste branchée. 

Le design est classique, signé Levi’s, présent en Californie avec ses vêtements de travail depuis la ruée vers l’or au milieu du XIXe siècle, et la sous-couche technologique est de Google, l’entreprise qui veut être comme une deuxième peau pour les consommateurs. 

Le tissu est du "denim" foncé, qui pâlira avec le temps et les tours en machine. Il cache des fibres conductrices reliées à des capteurs qui permettent de communiquer des impulsions par Bluetooth au smartphone de son utilisateur. 

Une batterie bien isolée anime le tout. L’exemple donné par Google sur son site dédié au "Project Jacquard" est celui d’un cycliste qui transmet des infos à son téléphone sans le sortir de sa poche, en effleurant ou en tapotant son bras. 

Il reçoit en retour des indications sur la route à prendre, passe de la musique. Il s’agit donc plutôt d’un vêtement destiné aux sportifs prêts à lâcher 350 dollars pour garder le contact. Reste à voir si le succès sera au rendez-vous. 

Avec ses lunettes connectées, Google s’est déjà pris récemment une sérieuse… veste.