Digital Après plusieurs mois de test, la jeune pousse liégeoise s’apprête à signer avec Total et à lever 500.000 euros.

C’est une histoire comme on les aime. Celle de deux étudiants touchés par le virus de l’entrepreneuriat. Antoine Dessart et Jonas Douin, 25 ans chacun, ont créé Hytchers en juillet 2016, soit un mois avant de décrocher leur diplôme de gestion à HEC (Université de Liège). Un an plus tard, ils finalisent un contrat de partenariat avec le groupe Total et, dans la foulée, ils lèveront 500.000 euros pour lancer leur business innovant sur l’ensemble du territoire belge.

Une chose à la fois, semble dire Antoine Dessart, installé avec son partenaire au VentureLab, à Liège. "Nous abordons la dernière phase du test que nous avons lancé en mars dernier, explique-t-il à "La Libre". Jusqu’ici, on travaillait avec une communauté restreinte de transporteurs (une centaine de "hytchers" actifs pour un millier d’inscrits, NdlR) et des faux colis. Maintenant, on va travailler avec de vrais colis achetés sur un site d’e-commerce spécialement créé pour ce test. Cet été, on testera le service avec une dizaine de véritables commerces en ligne. Enfin, en septembre, on se lancera pour de bon sur l’ensemble des villes belges."