Digital Le cofondateur d’Apple s’est fait voler sa cryptomonnaie comme un débutant.

C’est un génie de l’informatique. Cofondateur d’Apple avec Steve Jobs, il a quitté l’entreprise mais il garde l’esprit vif et est curieux de tout. Naturel, dès lors qu’il ait "senti" le potentiel du bitcoin assez tôt pour en acheter un peu : 7 unités pour quelques centaines de dollars. Pas pour spéculer ou pour investir, a-t-il expliqué à au quotidien économique indien "The Economic Times", mais pour tâter le terrain.

Après avoir fait le tour de la question et, constatant que dans la pratique, il est assez difficile de payer sa chambre d’hôtel en crypto-monnaie, lassé de suivre l’évolution de cette crypto-monnaie particulièrement volatile, il a décidé de les vendre en n’en gardant qu’une… Mais au cours de la transaction, une fois les 6 bitcoins disparus dans la nature, il a toutefois constaté que le paiement effectué par l’acheteur inconnu avec une carte de crédit, avait été annulé. Une carte volée, une transaction annulée, le bien vendu disparu : une arnaque classique mais imparable, même si l’on peut retrouver la trace du voleur dans la blockchain. 

Sachant que ce dernier aura sans doute déjà converti sa monnaie volée en bons dollars… Aux prix actuels, Wozniak se serait donc fait dérober près de 65 000 dollars. Il lui reste un bitcoin d’une valeur de quelque 10 000 dollars et une fortune personnelle qui se chiffre en dizaines de millions de dollars.