Digital L’une des conditions mises aux start-up pour intégrer le "Reaktor", nouveau programme d’accélération belge (lire ci-dessous), était d’avoir procédé au moins à une levée de fonds. C’est le cas de MySkillCamp, plateforme de formation en ligne pour entreprises.
Cette start-up tournaisienne en est déjà à deux levées de fonds. "Et nous commençons déjà à penser à une troisième levée en Série A", explique Kevin Tillier, jeune CEO et cofondateur de MySkillCamp, en marge d’une "master class" donnée par Frank Maene, le patron du fonds de capital à risque gantois Volta Ventures, aux participants du Reaktor.