Digital Alors que le smartphone est devenu un objet indispensable ces dernières années, les "dumbphones" ont de plus en plus la cote. 

Leurs ventes sont d'ailleurs en augmentation de 5% l'année dernière, contre 2% pour les smartphones traditionnels, selon The Independent

Leur secret? Des fonctions très simples et réduites, d'où leur nom. Ils ne servent qu'à téléphoner, envoyer des messages, régler son réveil... De quoi permettre à tout un chacun de s'éloigner des écrans et des réseaux sociaux, aujourd'hui omniprésents dans notre vie quotidienne. 

Mais prudence toutefois, les smartphones restent bien leader du marché. 

Selon une étude réalisée par l'Ofcom, l'autorité régulatrice des télécommunications au Royaume-Uni, 78% des Britanniques considèrent ne pas pouvoir vivre sans leur smartphone. Neuf personnes sur dix déclarent également qu'avoir un téléphone connecté à internet est essentiel. Le constat est bien là: l'utilisation d'un téléphone portable est devenu un geste compulsif pour bon nombre de personnes.

Les adeptes du smartphones sont "conscients qu'ils l'utilisent de trop, mais ne peuvent pas s'en empêcher", a expliqué la psychologue Daria Kuss à Skynews. Parmi les exemples marquants de dumbphones, se trouve le Nokia 3310 nouvelle génération, aujourd'hui vendu pour moins de 60 euros.