Digital La Commission européenne a annoncé ce jeudi qu'après le Brexit, tous les citoyens et entreprises britanniques n'auront plus droit au nom de domaine ".eu". 

" A compter de la date du retrait, les entreprises et organisations établies au Royaume-Uni, mais pas dans l'UE, ainsi que les personnes physiques y résidant ne seront plus habilitées à enregistrer (ou renouveler) les noms de domaine .eu ", a commenté la Commission dans une lettre adressée aux parties prenantes.  


Le nom de domaine ".eu" n'est pas utilisé par la plupart des entreprises et des particuliers britanniques. Cette mesure touchera néanmoins 317.000 domaines, ce qui représente environ un dixième du total du registre.

Le site britannique The Register attire l'attention sur la nature péremptoire de la décision. En effet, il ne semble pas y avoir de recours légal pour les personnes concernées.

Aucune date précise pour l'exclusion de ces noms de domaine n'a été communiquée. La Commission suggère que cela pourrait se produire le jour-même du Brexit, prévu pour le 30 mars 2019.