Digital Le "Wallifornia MusicTech" a tenu sa deuxième édition dans le cadre du Festival des Ardentes, à Liège. Une quinzaine de start-up ont pu se confronter à l’industrie musicale. Tonik, Music Traveler, Soundsgood et Soonvibes ont récolté les lauriers.

Certains auront peut-être souri en lisant dans "La Libre", voici deux semaines, que les organisateurs du "Wallifornia MusicTech" (WMT) avaient l’ambition de "devenir numéro 1 en Europe pour les MusicTech". Tout ça au départ de Liège et alors que d’autres grandes villes - comme Helsinki avec le "Slush Music", Berlin et sa "MusicTech Fest" ou Barcelone et "Sonar + D" - n’ont pas attendu la Cité ardente pour rassembler musique et nouvelles technologies, industrie musicale et porteurs de projets innovants, dans l’idée de créer des ponts entre artistes, public, industrie (labels, investisseurs, organisateurs de festivals…) et entrepreneurs.

(...)