Digital Microsoft vient de lancer sa division de cloud gaming avec pour ambition de se positionner sur le marché du streaming de jeux vidéo. La firme de Redmond veut également être présente sur plusieurs plateformes à l'instar d'un service de vidéo à la demande comme Netflix mais pour le gaming.

Les ambitions de la firme sont sérieuses et les projets se concrétisent depuis l'annonce de Phil Spencer, patron des activités liées aux jeux vidéo chez Microsoft, qui promettait l'arrivée d'un cloud gaming fait maison.

A la tête de ce projet : Kareem Choudhry, un ingénieur expérimenté de Microsoft qui a travaillé pour des projets comme DirectX, Outlook et Xbox. " Nous croyons qu'il y aura deux milliards de joueurs et notre objectif est de tous les atteindre", a-t-il déclaré.

Une large sélection en ligne

Concrètement, Microsoft souhaite mettre en place un grand catalogue en ligne regroupant une panoplie de jeux vidéo qui seront jouables directement sans devoir les télécharger au préalable. En plus d'offrir la possibilité de jouer à n'importe quel jeu, Microsoft permettra de jouer sur n'importe quelle plateforme.

L'idée est de mettre fin à l'utilisation d'une simple console de jeux en ayant n'importe quel jeu à disposition sur un seul et unique serveur. Les joueurs pourraient donc se connecter directement via une smart TV ou un ordinateur pour jouer en ligne. " Nous étudions des moyens de mettre le contenu à la disposition de tous, peu importe la plateforme utilisée", a affirmé Kareem Choudhry.

Sony, le grand rival japonais de Microsoft, a déjà pris de l'avance dans le domaine puisque le service PlayStation Now permet, moyennant un abonnement mensuel, d'accéder à un grand catalogue de jeux et d'y jouer depuis des serveurs à distance. Pour l'instant, Microsoft propose son "Xbox Game Pass", un abonnement mensuel qui permet aussi d'avoir accès à une bibliothèque de jeux mais jouables... après téléchargement.