Digital Le Kikk Festival, qui s'est ouvert hier à Namur, a décerné ce vendredi, en début de soirée, son lot de "Kikk Belfius Start-up Awards". C'est la deuxième année consécutive que le festival des cultures numériques et créatives (qui, lui, en est déjà à sa septième édition), récompense des start-up actives dans le numérique. Le prix de la jeune pousse wallonne la plus créative, d'une valeur de 10 000 euros, est revenu à MySkillCamp. Le jury de neuf membres, dont Gilles Bazelaire (directeur du festival et patron de Dogstudio) et Pierre Rion (entrepreneur, investisseur et président du Conseil wallon du numérique), a mis en avant non seulement la créativité de cette start-up fondée à Tournai par Kevin Tillier, mais aussi le fait d'avoir déjà prouvé "un haut potentiel de développement économique". MySkillCamp a développé une série d'outils de formation en ligne.

En juillet dernier, le fondateur de MySkillCamp avait confié à "La Libre" qu'après trois années de développement et de prospection, la start-up avait commencé à engranger des premiers contrats auprès d'entreprises belges (Solvay, Delhaize, UCB, ...) et françaises (dont Cora). "A ce jour, on a déjà signé des contrats pour un total de 500 000 euros. On devrait être à 1 million à la fin de 2017 (contre 100 000 euros en 2016, NdlR) ", nous avait expliqué le jeune entrepreneur.

Trois autres "awards" ont été décernés. Le prix de la start-up wallonne la plus innovante, d'un montant de 7 500 euros, a été attribué à ALX Systems. Cette société liégeoise, fondée en 2016 par Geoffroy Mormal, développe des apllications logicielles intelligentes pour les drones et les robots. Le prix "maker" (5 000 euros) est revenu à WattsOnYou, un projet initié par Colienne Demain que nous avions eu l'occasion de suivre lors de la première édition du Startup Camp wallon (mai-juin 2017). La jeune "startupeuse" a mis au point une technologie qui permet de transformer la chaleur du corps humain en énergie électrique. Colienne Demain a développé le prototype d'une lampe frontale, la "WattLight", qui avait d'ailleurs décroché le prix du fonds d'investissement Wing lors du Startup Camp. Enfin, le prix "music tech" de 5 000 euros récompense MOD Devices, une start-up brésilienne basée aujourd'hui à Berlin. Son fondateur, Gianfranco Ceccolini, qu'on avait pu voir en juillet lors de la première édition du festival "Wallifornia Music Tech" à Liège, a notamment développé la première plateforme numérique conçue pour la scène.

On notera encore que cinq start-up, "mûres pour l'exportation", ont décroché le prix Wallonia Export. Il s'agit d'Abrakam, Osimis, Phasya, Selinko et ThingsPlay.