Digital

Le "Craft" possède une particularité. Logitech a implanté une molette sur la partie supérieure gauche. En fonction des logiciels utilisés, elle reprend des commandes que vous utilisez normalement avec votre souris. Un exemple ? Dans le traitement de texte "Word", la molette est configurée selon le type d'objet sélectionné. S'il s'agit du texte, trois fonctions sont disponibles: modifier la taille de la police, son style, et l'alignement. Ce gros bouton est configuré par défaut pour certains programmes comme Excel, PowerPoint, Photoshop, Illustrator… mais vous pouvez le configurer pour un autre programme installé sur votre ordinateur.

© Logitech

Ce principe de molette a été développé par Microsoft pour l’ordinateur « Surface Studio » et est aussi disponible chez Dell pour le PC « Canvas ». Des machines destinées aux professionnelles du graphisme.

Si vous touchez la molette, les différentes options de l'outil sélectionné s'affichent. Si vous appuyez, vous sélectionnez une de ces options. Si vous la tournez, vous modifiez la valeur. Deux modes sont disponibles: "friction" ou "cranté".

Son utilisation apporte rapidité et confort, même s'il vous faudra un petit temps d'adaptation et changer vos habitudes. Vous gagnerez en vitesse pour changer la taille des pinceaux dans le programme Photoshop. Plutôt que de faire des allées et venues entre la fenêtre des options de votre outil et votre dessin, ou effectuer régulièrement des clics droits. Avec le "Craft", tournez la molette et la taille sera modifiée. Malheureusement, elle ne fluctuera pas en continu. Il vous faudra encore lever le pointeur pour appliquer la nouvelle taille. Cette molette n'offre pas la fluidité que l’on peut apprécier en utilisant le stylet d'une tablette graphique.

Le "Craft" est un clavier Bluettoth, mais qui est peut être relié au moyen d'un câble USB, qui sert aussi à le recharger. Il est donc nomade mais un peu lourd pour être placé sur les genoux. Par contre, il dispose de trois boutons qui permettent de le connecter à des ordinateurs différents (Windows et/ou Mac). Ce qui évite de devoir acheter deux claviers, et permet d'accepter de payer 199 €, ce qui est plutôt cher pour un clavier.

Grâce au logiciel "Options", vous paramétrez les touches de fonctions du clavier en leur destinant une des 65 possibilités (attribuer un raccourci clavier, l'ouverture d'un programme…).

Les touches du clavier sont bien dimensionnées, douces confortables. La conception du produit est qualitative. Malgré tout, après une semaine d'utilisation, la touche d'espacement du clavier testé produisait un bruit désagréable différent de celui des autres touches. Un problème, espérons, limité à notre modèle de test.