Digital

Il faudra s’habituer chaque année les constructeurs de smartphones proposeront des modèles à jour de leurs téléphones. Le marché étant impitoyable, ils sont bien obligés de suivre leurs concurrents.

Pour la version 10 de son navire amiral, Huawei n’introduit pas de rupture et reste dans la tradition de ses appareils précédents : design et esthétique conservés, collaboration avec Leica et double optique photo. Il faut signaler que le modèle antérieur a été salué pour ses performances. Il n’y a donc aucune raison pour modifier son successeur. De plus, facturé à 599 €, il occupe la place de challenger dans les smartphones haut de gamme.

Dans la boîte, outre les écouteurs intra-oculaires, le chargeur et le câble USB de type C, Huawei livre une coque transparente et une protection d’écran. Voilà de bonnes idées que d’autres fabricants appliquent aussi et qui évitent d’augmenter la facture d’achat. Le smartphone conserve une entrée minijack pour les écouteurs.

Fonctions innovantes

  • L’unique bouton de la façade avant est le capteur très réactif d’empreinte digitale. Il peut être configuré dans les paramètres pour remplacer les trois commandes de navigation d’Android.
  • Une fonction du menu "Affichage" active un filtre des rayons bleus de la lumière selon un horaire à définir pour diminuer la fatigue visuelle.
  • L'"application jumelle" gère deux comptes différents d’une même application. Pratique pour ne pas passer son temps à se connecter et se déconnecter de Facebook si vous avez plusieurs profils.
  • Un menu flottant permet de retrouver les principales fonctions d’Android, en plus d’un bouton verrouillage et de nettoyage du système.
  • En "toquant" avec son doigt et en tirant une ligne dans une application, on active le multifenêtre.
  • En "toquant" deux fois avec son doigt, on active la capture d’écran.
  • Une programmation d’allumage et d’extinction du téléphone est disponible dans les réglages.
  • En soulevant l’appareil, on diminue le volume du son, des alarmes et des notifications.

© Huawei

Pour la sécurité, il intègre un antivirus géré par l’éditeur bien connu Avast et un coffre-fort pour protéger vos données. Vous avez la possibilité de verrouiller certaines applications ou de créer très facilement des comptes utilisateurs.

Le maniement de l’appareil est très fluide. Pas étonnant, la RAM est de 4GB. Vous disposerez de 49,77 Gb de mémoire de stockage. Pas d’écran UHD, mais une résolution de 1920 X 1080 pour un écran de 5,1 inch pour la version P10.

Un petit regret les icônes de l’interface "EMUI" conserve un aspect 3D alors que d’autres et notamment celles des applications Google qui sont en "flat design". Rien de bien grave cependant.

Du côté du logiciel photo et vidéo, on retrouve le stabilisateur d’image. L’interface est toujours aussi facile d’utilisation. Huawei a eu la bonne idée de garder la déconnexion entre la mise au point et l’exposition lorsque vous conservez le doigt sur l’écran. Très pratique pour les natures mortes et les paysages. Deux optiques – deux capteurs de 20 MP Monochrome + 12 MP. Nous avions expliqué le pourquoi de ce deuxième capteur dans cet article.

Les images sont très accentuées et il faudra activer l'enregistrement en format Raw uniquement disponible en mode pro pour corriger ce défaut.

Dommage aussi que le P10 ne soit pas résistant à l’eau et aux poussières, le seul avantage qu’il laisse à ses concurrents.