Digital

Ce smartphone a une particularité : sa façade arrière est aimantée. 

L'objectif est de lui ajouter des accessoires, appelés " mods " en fonction de vos envies. Vous voulez écouter de la musique ? Monter le "JBL Soundboost". Vous partez pour un long voyage ? Greffez le "moto turbopower pack". Vous voulez jouer ? Utilisez les boutons du Gamepad. Vous voulez réaliser une vidéo ou photo 360 degrés ? Installez le module "360 camera".

Le principe est assez génial. A partir de l'appareil de base le " Moto Z2 Play ", on peut le transformer pour en améliorer les fonctionnalités. Et cela marche plutôt bien.

Notons toutefois, deux inconvénients :

1. Le prix des accessoires fait monter la facture. Le "Moto Z2"+"moto turbopower pack"+"moto 360" coûte 449,99 € +65 €+ 279 € = 793 €. Ce qui n'implique pas que, pour ce prix, vous devriez privilégier un téléphone haut de gamme. Aucun smartphone ne réalise en effet des images à 360° nativement.

2. Vous devez déterminer quel accessoire prendre avant de partir. Pas question de faire une vidéo 360°, si le module est resté à la maison, bien entendu. Et emporter tous les "mods" peut se révéler particulièrement encombrant.

De plus si le mobile est protégé par une housse, il faudra l'ôter avant chaque utilisation des "mods".

Il est tout à fait possible de développer ses propres "Mods" . D'ailleurs, Motorola publie les ressources nécessaires pour les réaliser sur cette page .


Mais le Moto Z2 Play peut, bien sûr, fonctionner sans ces accessoires. C'est un généreux smartphone qui vous contentera pour de multiples usages. Il dispose d'un écran de dimension de 5,5" Super Amoled Full HD (résolution 1920X1080). Il affiche de belles couleurs... un peu trop saturées, une tendance universelle. Il a une bonne taille pour tenir bien en main (76,2 x 156,2 x 5,99 mm). Il tourne sur un processeur huit coeurs qui lui assure des performances satisfaisantes. La mémoire de stockage est annoncée à 64 Go de laquelle il faut retrancher les programmes par défaut. Le système d'exploitation s'appuie sur l'avant-dernière version d'Android "Nougat". A noter que Motorola a la bonne idée de ne pas ajouter de surcouche graphique sur ses appareils. N'hésitez pas à apprécier les animations lors des démarrages de votre téléphone. Elles sont originales et créatives.

Le bouton central sert de capteur d'empreinte pour déverrouiller le téléphone, mais également de joystick pour naviguer par glissement entre les applications. Glissez votre doigt sur la gauche pour revenir en arrière, vers la droite pour atteindre les dernières applications et touchez le bouton pour retourner à votre home page. Une fois que l'on s'y esg habitué, ce mode de navigation peut remplacer avantageusement les trois boutons Android pour ces fonctions, ce qui permet de gagner de la place sur l'affichage.

Le capteur photo et vidéo ne comporte pas de stabilisateur. Normal pour cette gamme de prix, mais tout de même regrettable. Le Moto Z2 peut tourner les vidéos en 4k. Le capteur dorsal est un 12 mégapixels avec une ouverture de 1,7. Le capteur frontal est de 5,5 mégapixels. L'autofocus est véloce. Les images produites ont tendance à être sous-exposées. Par contre le "Mods 360" maîtrise mieux l'exposition. Un "mods", fabriqué par la firme photographique "Hasseblad", existe avec un zoom optique, mais nous n'avons pas pu le tester. Son prix : 229 €.

Le dernier "mods" en date est une imprimante photo développée par Polaroïd. Il sera disponible en janvier 2018 au prix de 169 €.

© Motorola