Digital

Le Samsung Galaxy Note 8, c’est tout d’abord un grand smartphone étroit. Avec une diagonale de plus de 16 cm, si on calcule avec les coins arrondis, il vaut mieux avoir de mains larges et de longs doigts pour bien le tenir. Il reprend beaucoup de caractéristiques du navire amiral de Samsung, le Galaxy S8, et notamment un écran Super Amoled doté d'une résolution de 2960 X 1440 pixels, dont l’affichage est très performant.

La conception est de qualité. Tous les bords sont arrondis. Il n’y a plus aucune aspérité. Tout est lisse. Seuls subsistent les trois boutons (allumage, volume et la touche BixBy, l’assistant vocal de la marque). On peut se d'ailleurs demander pourquoi ils existent encore sous forme physique étant donné que le bouton principal, lui, a disparu. Il est intégré à l'écran comme les autres boutons de navigation Android.

De l’empreinte au visage

La grande nouveauté du Note 8 est la reconnaissance faciale, disponible en plus des autres moyens de déverrouillage des téléphones actuels (code Pin, empreintes digitales, motif, balayage de l’iris, mot de passe). L’appareil enregistre votre visage et ensuite ouvre le smartphone chaque fois que vous le mettez face à vous. C’est fulgurant et cela fonctionne très bien. Pendant toute la période de test, ce système n’a jamais été pris en défaut. C’est vraiment le gros avantage du Note 8. Vivement que cette fonctionnalité soit portée sur tous les téléphones!

Samsung réinvente… le crayon

La deuxième particularité est le stylet livré avec les appareils de la gamme Note. Servant à la fois de souris et de crayon, cet outil apporte plus de fonctionnalités. Il permet de sélectionner une portion de texte et de le rendre éditable grâce à la reconnaissance de caractères. Autre fonction : si vous laissez la pointe sur un mot, la traduction apparaît après quelques instants. Des notes ou des dessins peuvent être directement capturés sur l’écran du téléphone éteint, mais dans ce cas le texte n’est pas éditable. Ce stylet sera d’une grande utilité pour certains mais complètement inutilisé pour d’autres, selon les habitudes ou les besoins. En tout cas, cet accessoire est de plus en plus répandu chez les fabricants d’ordinateurs. Après le tactile, c’est le retour du crayon pour écrire ou dessiner sur les écrans.

© Samsung

Troisième particularité. Le modèle testé possédait un support pour un double carte Nano SIM et une carte mémoire. Une bonne idée d’étendre cette possibilité à de plus en plus de smartphones, cela simplifiera l’utilisation des abonnements professionnels et privés.

Double capteur

Quatrième particularité, le Note 8 comporte deux objectifs sur le capot arrière. Un pour les photos "grand-angle" et un second pour les photos de sujets éloignés. Sur un appareil doté d'un seul capteur, lorsque vous zoomez, vous coupez dans votre image et sa qualité en est dégradée. En revanche, avec un capteur dédié à la photo rapprochée, vous gagnez en qualité. Maintenant la puissance du zoom n’est que de deux fois. Il ne s’agit pas d’un véritable téléobjectif. Mais c’est déjà mieux que de recadrer les images pour rapprocher le sujet.

Malheureusement, les photos prises en mode "Auto" sont trop accentuées et réglées pour être de bonne facture sur écran. En mode "Pro", les images peuvent être enregistrées au format Raw mais, à ce moment-là, vous ne pouvez plus prendre de photos en rafale.

Le Samsung Galaxy Note 8 est résistant à la poussière et à l’eau (norme IP68). Les 6 Go de mémoire RAM le rendent vif et rapide à la première sollicitation. Il peut se charger via un chargeur sans fil vendu séparément. Un support appelé DeX permet de le connecter à un grand écran pour améliorer le confort d’utilisation. Dans cette configuration, il devient un vrai ordinateur.

© Samsung

Le Note 8 est facturé à 999€ sur les sites de Samsung. Si on ajoute des accessoires comme le chargeur sans fil et une coque, le prix grimpe à 1150 €. De plus en plus de smartphones premium dépasseront les 1000 € en 2018. Au vu des ventes, le prix élevé ne fait pas reculer les geeks. Les marges des constructeurs sont plus grandes sur les smartphones haut-de-gamme, ce qui explique cette offre ... haut-de-gamme.