Digital

60 minutes pour convaincre.

Chaque semaine, nous présentons deux start-up belges ayant pris part à une session du “One Hour Challenge” organisée à la rédaction de “La Libre”. Avec un portrait de chaque start-up, ainsi que le feedback d'un coach professionnel (Ben Piquard, directeur de LeanSquare, ou Roald Sieberath, "venture partner" chez LeanSquare) et d’un expert de BNP Paribas Fortis (Benjamin Vasseur, conseiller Innovation Hubs - Banque des Entrepreneurs).


Présentation de cette start-up ayant participé à l'opération 'One Hour Challenge".


Cliquez ici pour tout savoir sur "One Hour Challenge".


Envie de vous inscrire?
Cliquez ici!


PORTRAIT de Boost You Up

“La vie commence dès que tu quittes ta zone de confort”. C’est sous ce slogan que, depuis quatre ans, Maxime Carette (32 ans) positionne son projet Boost You Up. Après quelques expériences professionnelles à l’étranger et en Belgique (il est passé par Lidl, Eggo et Lunch Garden), le jeune entrepreneur a décidé de mettre sur pied des stages et des expéditions “nouvelle génération” pour des jeunes de 6 à 20 ans. “L’objectif est de leur faire vivre des expériences, qu’ils apprennent, s’adaptent, se dépassent, réalisent des challenges en équipe, avec des valeurs de respect, de bienveillance, de plaisir”, résume Maxime Carette. A priori, rien de bien différent de ce que proposent déjà, depuis des décennies, les mouvements de jeunesse (que Maxime a d’ailleurs fréquentés durant 16 ans, à la fois comme animé et animateur). Boost You Up se dit toutefois différent des scouts ou des stages traditionnels. Et ce, sur au moins trois points : la qualité de l’encadrement (1 animateur, âgé d’au moins 22 ans, pour 3 enfants), l’originalité des stages en Belgique et des expéditions à l’étranger (à découvrir sur www.bootsyouup.be) et un cadre unique pour les stages en Belgique (une propriété familiale de 11 hectares située au cœur des Ardennes). D’une cinquantaine de participants la première année, Boost You Up est passé à environ 200 l’an dernier. Maxime Carette, qui sera rejoint cette année par une éducatrice spécialisée en activités socio-sportives, mise beaucoup sur l’aspect “team building”, le développement personnel et l’apprentissage linguistique (français, néerlandais, anglais). Les prix demandés ? Ils pourront paraître assez élevés au regard de ce qui existe déjà sur le marché des stages, avec le risque d’écarter des enfants de milieux plus défavorisés. A juger ou à tester par vous-mêmes, évidemment !


AVIS DU COACH

  • En général:

Pour démarrer son pitch, Maxime Carette nous a montré quelques minutes de vidéos, prises lors de stages et événements que Boost You Up organise. Ces images, pleines de vie, de peps, sont un des meilleurs arguments qu’il puisse faire valoir pour son projet. Boost You Up, ce sont les stages de rêve pour ces jeunes : pas juste une animation fun et vitaminée, mais une grande attention à des points comme l’encadrement, la sécurité physique et psychique, etc. On y apprend à sortir de sa zone de confort, mais aussi on y gagne une confiance, à dépasser ses limites.

  • Evaluation:

Idée :☺☺☺☺

Business modèle :☺☺☺

Traction client :☺☺

Finançable :☺☺

  • Feedback:

On connaît notre obsession du “product-market fit” : ici, on pense que cette adéquation du marché et de l’offre est fort bien atteinte. On est évidemment dans une forme de “cousu main”, qu’il est délicat de vendre en masse. L’évolution actuelle vers toujours plus de qualité, de personnalisation, et vers le team building adulte, permet sans doute d’ouvrir vers de belles perspectives de croissance continuée. Un projet épatant et éclatant !

AVIS DE L'EXPERT

  • En général:

Un super pitch très dynamique qui reflète bien la personnalité de Maxime et son ambition d’offrir le meilleur aux enfants durant ses stages. J’ai beaucoup apprécié sa volonté de vouloir apporter plus que d’occuper simplement les enfants par des activités, jeux ou voyages. En effet, vouloir sortir les jeunes de leur zone de confort, développer leur leadership,… je trouve cela génial mais surtout utile à notre époque et ne suis pas étonné du succès que rencontre Boost You Up. Il y a déjà un beau panel d’offres de stages et la demande est bien présente. Son positionnement et sa cible sont clairs avec un très bon Business Model mis en place par Maxime. D’un point de vue bancaire, à voir quels seraient les besoins, mais une solution de notre côté peut être envisageable vu la maturité du projet.

  • Evaluation:

Idée :☺☺☺

Business modèle : ☺☺☺

Traction client :☺☺☺

Finançable :☺☺☺


    Retrouvez plus d’informations et de conseils à destination des entrepreneurs sur le blog BizCover.