Digital

60 minutes pour convaincre.

Chaque semaine, nous présentons deux start-up belges ayant pris part à une session du “One Hour Challenge” organisée à la rédaction de “La Libre”. Avec un portrait de chaque start-up, ainsi que le feedback d'un coach professionnel (Ben Piquard, directeur de LeanSquare, ou Roald Sieberath, "venture partner" chez LeanSquare) et d’un expert de BNP Paribas Fortis (Benjamin Vasseur, conseiller Innovation Hubs - Banque des Entrepreneurs).


Présentation de cette start-up ayant participé à l'opération 'One Hour Challenge".


Cliquez ici pour tout savoir sur "One Hour Challenge".


Envie de vous inscrire?
Cliquez ici!


PORTRAIT de Loginteam

Qui fait quoi, quand et où ? Cette triple interrogation est au cœur de toute entreprise comptant au moins deux personnes. Et plus le nombre de personnes s’accroît, plus la nécessité d’apporter des réponses adéquates augmente. Cela s’appelle de la planification de travail. On pourrait penser qu’en la matière, tout a déjà été imaginé et développé. “Il reste pourtant pas mal de place au soleil dans la gestion de planning” , assure Eric France, ingénieur civil en informatique de l’Université de Mons et fondateur de Loginteam

Les outils ne manquent pas : logiciels de gestion de projet, agendas partagés, logiciels de gestion d’horaire, progiciels, tableaux Excel,… Leur efficacité n’est toutefois pas toujours au rendez-vous. C’est en travaillant sur l’intranet d’une chaîne de magasins de bricolage que M.France s’est rendu compte que la responsable chargée des caissiers prenait deux jours de travail par semaine pour faire le planning ! Cette expérience va le décider à développer une plateforme web de gestion du planning de travail (tous types d’horaires, congés et absences, tâches quotidiennes) répondant à quelques principes de base : simple d’utilisation, accessible financièrement, rapide à mettre en place,… 

La commercialisation de la première version de la plateforme, en 2013, ne sera pas un grand succès. Eric France remettra l’ouvrage sur le métier trois ans plus tard avec une solution plus ergonomique, plus souple, plus puissante et multi-supports. Une grosse agence de voyage parisienne devient rapidement cliente. “Depuis janvier 2017, on a convaincu 80 entreprises (PME, cliniques, administrations, commerces,…) à utiliser Loginteam dans plus de 15 pays francophones.” Désormais, Eric France fait face à un double défi : monétiser ce début de traction et s’associer à une personne qui prendra en charge le marketing et la vente de la solution “SaaS” (Software-as-a-Service”. “Mon plus gros handicap, c’est que je suis un très mauvais vendeur”, dit l’entrepreneur. Avis aux amateurs !


AVIS DU COACH

  • En général:

On dit qu’une goutte d’eau peut percer la pierre si elle tombe obstinément au même endroit. Voilà un entrepreneur dont le projet évoque une telle obstination. On part d’un besoin simple et très répandu : la nécessité de constituer des plannings pour des équipes. Cette tâche est souvent un casse-tête pour les planificateurs, donc une bonne opportunité pour une start-up. A la nuance que le problème n’est lui-même pas simple à modéliser (variations entre secteurs) et que le concurrent dominant actuellement est… le tableur Excel.

Idée :☺☺

Business modèle :☺☺

Traction client :☺☺

Finançable :☺

  • Feedback:

C’est un marché que je qualifie de “greenfield” : très vaste et vierge, qui peut s’accommoder d’un bon nombre d’acteurs. La partie technique semble sous contrôle. C’est sur le déploiement commercial qu’il s’agit de mettre le paquet. Certainement à base de “growth hacking” et d’une bonne culture des métriques. Trouver un partenaire aiderait aussi à pousser la distribution.

AVIS DE L'EXPERT

  • En général:

Une solution qui fonctionne. Une cible assez précise. Un “pain” existant et son remède. Ce sont les principaux traits de cette aventure entrepreneuriale que mène Eric France. Son produit se trouve un peu en milieu de gamme, entre un SAP assez onéreux et un DIY sur Excel. La traction semble présente à la vue des différents clients acquis aux quatre coins du monde. Toutefois, attention à la monétisation. Si le modèle gratuit trouve son succès, qu’en sera-t-il une fois qu’il deviendra payant? N’y a-t-il pas d’autres manières d’en tirer un profit ? Cet écueil et le fait de trouver un partenaire seront sans doute les principaux objectifs à aborder. Ce projet a le potentiel de devenir une “success story” mais certaines conditions doivent être réunies. La grande expérience d’Eric aurait peut-être besoin d’être accompagnée par un nouveau collaborateur ou associé au profil plus commercial.

  • Evaluation:

Idée :☺☺

Business modèle : ☺

Traction client :☺☺

Finançable : ☺


    Retrouvez plus d’informations et de conseils à destination des entrepreneurs sur le blog BizCover.