Digital

60 minutes pour convaincre.

Chaque semaine, nous présentons deux start-up belges ayant pris part à une session de “One Hour Challenge” organisée à la rédaction de “La Libre”. Avec leur portrait et les avis du coach Ben Piquard, directeur de LeanSquare, et d’experts de BNP Paribas Fortis, Marie-Cécile Van Ecke, directeur général Retail&Private Banking Bruxelles, et Marie-Noëlle Rainchon, directeur Banque des Entrepreneurs Bruxelles.


Présentation de cette start-up ayant participé à l'opération 'One Hour Challenge".



Cliquez ici pour tout savoir sur "One Hour Challenge".

Envie de vous inscrire? Cliquez ici!


PORTRAIT de Melting Pots

Avril 2016. Un mois après les attentats de Bruxelles, le concours Make Brussels est lancé pour redynamiser dix quartiers d’une capitale meurtrie. Près de 400 projets sont introduits; dix recevront 30 000 euros pour voir le jour. Melting Pots, initié par Greg Malcause (32 ans), en fait partie. Centré sur le quartier de Notre-Dame-Aux-Neiges (situé entre Madou et la rue Royale, en passant par la place de la Liberté et le Cirque Royal), le projet ambitionne de recréer du lien et de la convivialité entre restaurateurs et population locale (habitants, mais aussi employés de bureaux et visiteurs d’un soir).

Melting Pots se positionne comme alternative aux Exki, food-trucks et autre Deliveroo. Le concept ? Le client, désireux de bien manger, à bon prix et sans trop perdre de temps, se rend dans l’un des dix restaurants partenaires. Chacun d’eux propose deux plats à consommer dans un pot de 720 ml pour un prix compris entre 6 et 10 euros. Risotto courgettes et scampis, nouilles jaune au tofu, mafé sénégalais,… Il y en a pour tous les goûts. En fonction de la météo, vous avez le choix du lieu de dégustation : restos et cafés partenaires, parcs,…

Cerise sur le gâteau : en scannant le QR code apposé sur le couvercle du pot, on peut remporter un cadeau dans le quartier. “Mon intention est de valider le concept dans deux ou trois autres quartiers de Bruxelles”, conclut Greg Malcause. 


AVIS DU COACH

  • En général:

L’idée est sympa : proposer des “pots” à emporter dans les restos d’un quartier et les déguster dans des cafés sélectionnés ou des parcs du même quartier. Le tout à prix raisonnable, avec une chouette carte “découverte” pour répondre à une vraie tendance du marché : le “casual snacking” et le “casual bio”. Ici, pas de technologie à outrance, du vrai travail de terrain, un business modèle efficace. Le tout a le potentiel de lancer un mouvement… Et pourquoi pas, demain, une franchise dans d’autres quartiers.


  • Evaluation:

Idée :☺☺☺

Business modèle :☺

Traction client :☺

Finançable :☺

  • Feedback:
Le vrai challenge est qu’il s’agit d’un business de volume. Il faut donc analyser et bien réfléchir. Qui sont les 500 à 1 000 acheteurs de pots/jour qu’il faut pouvoir rencontrer pour atteindre un début de rentabilité ? Quelle est la sociologie des quartiers où ces acheteurs peuvent se trouver ? Quel effort l’équipe doit-elle faire pour atteindre ce seuil ? Il faut faire des choix… Parmi les coachs, le débat fait rage : appli géolocalisée ou pas ? Une application augmenterait l’accès à un plus grand nombre de prospects potentiels, mais le coût est-il justifiable ? Mon conseil : relire “L’Océan Bleu” et trouver le profil des quartiers et la recette où Melting Pots a du potentiel.


AVIS DE L'EXPERT

  • En général:

L’ idée est très séduisante : une solution take-away dans des restos, dans un packaging sympa, à moins de 10 euros et la découverte d’un quartier spécifique. La traction client pourrait être davantage développée, notamment par l’intermédiaire d’une application smartphone. Elle donnerait cette visibilité qui manque aujourd’hui.

Le business model prévoit un nombre important de pots vendus par jour pour atteindre le seuil de rentabilité; pour l’atteindre, nous pensons qu’il est important de réaliser des choix : application mobile, étude sociologique pour identifier les acheteurs potentiels, proposer la livraison, etc. Il est important de tester et d’entendre ce que les consommateurs et restaurateurs ont à dire sur le sujet et, pourquoi pas, réaliser cette étude sur d’autres quartiers.

Attention aussi au risque de “by-pass” des restaurateurs qui pourraient être tentés de vendre leurs produits sans passer par Melting Pots. Là aussi, un système de paiement en ligne au préalable pourrait être un plus. Beaucoup de potentiel, en tout cas, dans cette idée qui nous a donné l’envie de découvrir le quartier pilote de ce projet.


  • Evaluation:

Idée :☺☺☺☺

Business modèle : ☺

Traction client :☺☺

Finançable :☺