Digital

60 minutes pour convaincre.

Chaque semaine, nous présentons des start-up ayant pris part au “One Hour Challenge” organisé par “La Libre”, en partenariat avec LeanSquare et BNP Paribas Fortis. Avec le portrait des start-up et les avis d’un coach de LeanSquare (Roald Sieberath) et d’un expert de BNPP Fortis (Nerwa Kariakous, expert, Banque des entrepreneurs).


Présentation de cette start-up ayant participé à l'opération 'One Hour Challenge".


Cliquez ici pour tout savoir sur "One Hour Challenge".


Envie de vous inscrire?
Cliquez ici!


PORTRAIT de TafSquare

Ces deux-là n’auront pas attendu la fermeture dramatique du site Caterpillar à Gosselies, voici deux ans, pour se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle. Enrico Porrovecchio et Antoni Fasullo se connaissent depuis leurs années à l’Université de Mons-Hainaut. En août 2016, le duo carolo créait la société TafSquare (ce qu’on pourrait traduire littéralement par “place de travail à faire”). L’idée est simple : une plateforme en ligne sur laquelle des professionnels (indépendants et PME), tous métiers confondus, pouvaient se refiler du “taf” entre eux. Ils constatent assez rapidement que le secteur de la construction est celui qui génère le plus de mises en contact. Un premier “pivot” est alors opéré. Il sera suivi d’un deuxième, au printemps dernier, avec l’ouverture de la plateforme aux particuliers qui recherchent des pros de la construction pour réaliser leurs travaux. “Pour les pros de la construction”, explique Antoni Fasullo, “notre mission est de leur permettre de se concentrer sur leur métier de base. TafSquare se charge donc de prospecter pour eux.”

Aujourd’hui, TafSquare revendique plus de 9 000 professionnels et pas moins de 90 métiers différents (“du gros œuvre à la déco, nous avons les pros qu’il vous faut !”). Histoire de garantir le sérieux des prestations, TafSquare sélectionne et certifie les compétences de chaque professionnel enregistré sur le site. L’une des conditions est d’être membre de la Confédération Construction. Pour les particuliers, le mode d’emploi de la plateforme est à la fois simple et gratuit. Description du “taf” en ligne, remise de plusieurs devis, sélection du prestataire et mise en contact pour la réalisation de travaux. Il n’aura jamais été aussi simple de trouver un professionnel de la construction”, résume M.Fasullo. Jusqu’ici, la start-up, installée dans les bâtiments de Co. Station à Charleroi, s’est limitée à la Wallonie et à Bruxelles. Mais ce ne serait qu’une première étape. TafSquare prévoit de s’attaquer à la Flandre à l’horizon du printemps. La France et les Pays-Bas devraient suivre ultérieurement. Pour mener à bien cette montée en puissance, une levée de fonds est en cours de finalisation avec Sambrinvest.


AVIS DU COACH

  • En général:

Le monde et les modes de travail sont en plein chamboulement. C’est l’occasion pour de nouvelles formes de travail d’apparaître et, pour des plateformes, de les faciliter. Antoni Fasullo est lui-même un coach aguerri, donc son projet a passé plus rapidement une série d’étapes et de validations. En partant d’une vision du type “je cherche un carreleur fiable pour refaire ma salle de bain”, et du constat de la difficulté à le trouver de façon rapide, Antoni a développé la plateforme TafSquare, qui facilite ces petits boulots (appelés “tafs”).

  • Evaluation:

Idée :☺☺

Business modèle :☺☺☺

Traction client :☺☺

Finançable :☺☺ ☺

  • Feedback:

TafSquare, en prenant une approche “plateforme”, permet d’automatiser certains nouveaux comportements dans la sphère du travail. Il nous semble clair que c’est un business de volume : parvenir à multiplier les parties intéressées par ces “tafs”. C’est bien parti, mais on gagnerait sans doute à chercher ou creuser des thématiques particulières.

AVIS DE L'EXPERT

  • En général:

Qui dit start-up, dit, en principe, itération. Et quel meilleur exemple d’une entreprise se rendant compte que sa solution correspond mieux à un autre public que celui visé à l’origine ? Voilà comment TafSquare est passée du B2B au B2C. Et ce, en démontrant une belle flexibilité. En effet, dans notre monde connecté, les idées sont cheap. C’est l’exécution qui prime. Du coup, le plus important est d’avoir une équipe qui est prête à relever les défis. C’est d’ailleurs souvent davantage dans une équipe ayant démontré des qualités, que dans une solution, qu’un investisseur se doit d’investir. Alors, comme TafSquare, n’hésitez pas : construisez votre équipe, trouvez un marché et lancez une marketplace. Il restera à faire venir un maximum de monde et à convertir tous vos leads. Et là, vous comprendrez que l’exécution est plus importante que l’idée.

  • Evaluation:

Idée :☺☺☺

Business modèle : ☺☺☺

Traction client :☺☺☺

Finançable : ☺☺


    Retrouvez plus d’informations et de conseils à destination des entrepreneurs sur le blog BizCover.