Digital

60 minutes pour convaincre.

Chaque semaine, nous présentons deux start-up belges ayant pris part à une session du “One Hour Challenge” organisée à la rédaction de “La Libre”. Avec un portrait de chaque start-up, ainsi que le feedback d'un coach professionnel (Ben Piquard, directeur de LeanSquare, ou Roald Sieberath, "venture partner" chez LeanSquare) et d’un expert de BNP Paribas Fortis (Benjamin Vasseur, conseiller Innovation Hubs - Banque des Entrepreneurs).


Présentation de cette start-up ayant participé à l'opération 'One Hour Challenge".


Cliquez ici pour tout savoir sur "One Hour Challenge".


Envie de vous inscrire?
Cliquez ici!


PORTRAIT de Walter et Betty

L’aventure a démarré au détour d’un service rendu. “Ma grand-mère, raconte Lionel de Wouters , m’avait demandé d’aller chercher deux grands-tantes, qui vivaient depuis 70 ans dans une grande maison, pour les conduire dans une maison de repos bruxelloise. Quand je suis arrivé, l’une d’elles m’a dit : “Lionel, vous m’emmenez dans mon premier cercueil !”” . Le jeune papa, diplômé en marketing (Ephec), tirera de cette expérience le projet “Walter et Betty”.

La problématique est bien connue : que faire pour permettre aux personnes âgées, qui en ont les capacités, de rester chez elles aussi longtemps qu’elles le veulent ? A sa petite échelle, Lionel de Wouters, manifestement doué pour l’empathie et l’aide aux personnes, a décidé de quitter son métier de vendeur de voitures pour développer une offre de services – hors soins médicaux – très personnalisés aux seniors. Les conduire chez le médecin ou le coiffeur, les initier aux nouvelles technologies numériques, se promener, discuter, bricoler, jardiner, cuisiner,… L’éventail est large !

“Ma force, c’est de répondre très vite aux besoins de mes clients et, par conséquence, de me rendre indispensable. Ils sont aussi en recherche de contact humain, ils veulent se confier, être rassurés.” Actif actuellement dans quelques communes du sud de Bruxelles, Lionel de Wouters assure lui-même les prestations demandées ou bien fait appel à des prestataires (chauffagiste, électricien, plombier, kiné, etc.). Financièrement, l’entrepreneur propose une première prise de contact, gratuite et sans engagement, pour analyser les besoins des personnes et apporter les solutions adéquates. Ensuite, les prestations sont facturées à l’heure. Et ça marche ! “Je viens d’engager une première employée à mi-temps, qui va développer le service dans le Hainaut.”


AVIS DU COACH

  • En général:

Le gendre idéal pour s’occuper de votre belle-maman ? Nous l’avons rencontré, il s’appelle Lionel de Wouters et il a lancé le service “Walter et Betty” pour réaliser toutes sortes de menues tâches avec et pour nos aînés, afin de prolonger leur autonomie à domicile. Son aide s’arrête en deçà de ce qui est médicalisé, ce qui laisse malgré tout une foultitude de choses à faire. On est dans le service très personnalisé, avec des clients qui se confient beaucoup, dans une relation de proximité.

  • Evaluation:

Idée :☺☺☺

Business modèle :☺

Traction client :☺☺

Finançable :☺ ☺

  • Feedback:

Il y a tellement de qualité humaine dans ce projet que ça en devient un très bel exemple d’entrepreneuriat social. On voudrait voir un projet comme celui-là s’étendre, se multiplier, grandir (vieux réflexe de croissance)… Mais Lionel reste très ancré dans ses valeurs, avec un souci de qualité, de relation personnelle. “Si ce n’est pas personnel, c’est impersonnel” , répond-il quand on suggère de répliquer son type d’intervention. Pourtant, peu à peu, il développe le projet et la structure, avec l’engagement d’une collaboratrice. On souhaite longue vie à ce projet chaleureux !

AVIS DE L'EXPERT

  • En général:

Comme dirait un grand financier américain connu de tous, il est important de voir à long terme lorsqu’on investit. Le choix de la thématique se révèle tout aussi crucial. C’est dans cette dynamique que le choix de s’attaquer à l’économie des seniors, au vu de l’évolution démographique de notre société, ne peut être que judicieux. Cependant, le choix d’une approche très qualitative et “customisée” s’avère difficile à faire grandir (attention à la logistique). Voilà en tout cas un beau challenge pour notre entrepreneur dynamique et au grand cœur.

  • Evaluation:

Idée :☺☺☺☺

Business modèle : ☺☺

Traction client :☺☺☺☺

Finançable : ☺☺☺


    Retrouvez plus d’informations et de conseils à destination des entrepreneurs sur le blog BizCover.