Digital

Disparu, le numéro de version pour qualifier les noms de produits Adobe? Bienvenue au millésime. C'est par l'année de sortie que se nomment, désormais, les mises à jour des logiciels photo et vidéo grand public de la firme Abode, spécialisée dans les programmes pour la conception graphique et le marketing digital.

La version précédente mettait déjà l'accent sur le classement et la recherche automatisée des images. Ces processus ont encore été améliorés. Plus besoin de connaître l'emplacement de votre image dans votre ordinateur: une recherche visuelle ou au moyen de mots-clés du langage habituel (comme : ciel, chien, chats…) vous aidera à la retrouver. Le logiciel analyse vos images et les affiche en fonction de vos demandes.

Deux nouvelles fonctionnalités apparaissent dans Photoshop Elements. La première permet d'ouvrir les yeux des personnes qui ont cligné des yeux au moment de la prise de vue. Pour cela, il suffit de sélectionner l'image à corriger où les yeux de la personne sont clos, et un autre où la même personne a les yeux ouverts. Le logiciel "ouvrira" lui-même les yeux de la personne sur la première image. Cela fonctionne très bien s'il s'agit d'images prises dans les mêmes conditions de prise de vues, sinon l'intégration n'est pas très probante.

Pour modifier des images ou réaliser des montages, il est souvent nécessaire de sélectionner des objets ou des personnages. Ce qui pouvait prendre du temps. L'outil "sélection automatique" simplifie ces détourages. Il suffit de tirer un cadre autour du personnage, d'ajuster les réglages, et la personne est automatiquement isolée du reste de l'image. Dans la fenêtre des options, la sélection est modifiable au moyen de pinceaux ou du curseur. Le résultat dépend vraiment des images utilisées. Si elles sont complexes, le travail d'affinage de la sélection sera plus important.

Les logiciels Elements comportent un mode guidé proposant des "pas-à-pas" pour accompagner les utilisateurs dans ses créations. 4 nouveaux tutoriels sont proposés ( ajouter des effets d'incrustation artistiques, créer de sublimes aquarelles, remplacer un arrière-plan et créer une double pose).

Première Elements

Des nouvelles fonctionnalité ont été ajoutées à la version 2018

"Image prise sur le vif" permet d'extraire des photos des vidéos."Raccord dynamique" analyse et coupe les vidéos pour n'en garder que les images les plus intéressantes.

Ces deux fonctions ont un mode manuel ou automatique. Dans ces cas, le programme détermine les scènes en fonctions de 4 critères : des visages, des groupes de personnes, des objets, de la lumière et de l'activité. Les séquences sont ensuite exportables individuellement ou en bloc pour former une nouvelle séquence.

Les autres nouvelles fonctionnalité sont "corrigez rapidement les vidéos filmées avec une caméra embarquée" (atténuation des tremblements) , "figez les images avec des titres animés" et "créez des effets rebond amusants"

Dans l'organiseur, un curseur de "curation automatique", situé en haut et à droite sélectionne les meilleurs images ou vidéos du catalogue. Cette sélection peut devenir un diaporama est être partagée sur les réseaux sociaux.

Quelques essais sont nécessaires pour comprendre comment est effectué le tri opéré par le logiciel. Ces sélections fontt surtout la part belle aux portraits. Une fameuse aide lorsqu'on désire réaliser une sélection dans les milliers d'images prises, mais qui passera peut-être à côté de l'image que vous préférez et que vous avez oubliée.

© Etienne Scholasse

Le prix de Photoshop Elements et Premiere Elements est de 100,43€ et de 151,25€ pour les deux logiciels achétes ensemble. La mise à jour coûte 82,28€ par par programme.