Digital

Après les épisodes Rouge, Bleu et Jaune, qui racontaient les aventures de Sacha (un garçon de dix ans qui voulait devenir le plus grand maître Pokémon), voici les épisodes Or et Argent d'un des jeux les plus mythiques de l'hitoire de la Game Boy. Nouveaux personnages, nouvelles villes, nouvelles possibilités, nouveaux gadgets, bref, nouveau concept, le tout emballé dans une campagne marketing inversement proportionnelle à la taille de Pikachu (avec hélicoptères et overcraft itou). Soit un budget de 15 millions d'euros! Autant dire qu'on y échappera pas, même Kellogg's lancera une série spéciale de créales Pokemon. Le phénomène est réel: en l'an 2000, Pokemon était le 3e mot clé le plus recherché sur Internet, tandis que le dessin animé «The Johto Journey's» est diffusé sur les chaines télé de 60 pays. Déjà 14 millions de jeux ont été vendus depuis la naissance de Pokemon, en 1999, ce qui n'a pas manqué d'entraîner une hausse de 250 pc des ventes de Game Boy, dont la nouvelle version (Game Boy Advance) vient de faire son entrée dans les rayons nippons. Nintendo, le grand maître d'ouvre, espère vendre 1 million de Pokemon Or et Argent d'ici la Noêl.

Et l'histoire, dans tout ça? les deux épisodes se déroulent dans un nouveau monde appelé Johto. Le joueur incarne un jeune garçon voulant devenir le meilleur entraîneur de Pokémon du monde. Ce jeune aventurier est épaulé par le Professeur Orme, un ami du Prof. Chen. Ce dernier lui proposera de choisir entre trois Pokémon pour débuter sa quête : Kalminus, Hericendre et Germignon. Tout un programme. (Ph.L.)

© La Libre Belgique 2001