Digital

Le fabricant chinois Huawei a vendu plus de smartphones qu'Apple au deuxième trimestre, lui prenant ainsi la deuxième place du podium, dans un marché très essoufflé toujours dominé par le sud-coréen Samsung, selon une étude du cabinet spécialisé IDC parue mardi.

Samsung a vendu 71,5 millions de téléphones entre avril et juin, soit une part de marché de 20,9%, suivi par Huawei avec 54,2 millions d'unités écoulées et une part de marché de 15,8%, devançant désormais Apple et ses 41,3 millions d'iPhone vendus, pour une part de marché de 12,1%, selon les calculs d'International Data Corporation.

C'est selon IDC la première fois depuis le deuxième trimestre 2010 qu'Apple n'est pas numéro un ou deux en termes de parts de marché. Et c'est la première fois qu'Huawei surpasse Apple.

"La croissance continue de Huawei est impressionnante, c'est le moins que l'on puisse dire, de même que sa capacité à entrer sur des marchés où, jusqu'à récemment, la marque était largement inconnue", a commenté l'analyste Ryan Reith, cité dans le communiqué d'IDC présentant ces chiffres.

Le marché mondial, en revanche, a baissé de 1,8% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'an dernier avec 342 millions d'appareils vendus, selon les chiffres préliminaires rassemblés par IDC.

"La saturation du marché" ou encore "les prix de vente moyens continuent d'affaiblir la croissance du marché", selon Anthony Scarsella, également analyste d'IDC.

Ces prix de vente en hausse permettent aux plus gros vendeurs de faire plus que compenser la stagnation des ventes. Apple a ainsi vendu seulement 1% d'iPhone en plus sur ce trimestre mais a engrangé un chiffre d'affaires en hausse de 20%, grâce notamment au modèle très haut de gamme, l'iPhone X, dont le prix démarre à près de 1.000 dollars aux Etats-Unis, selon les chiffres publiés par la firme à la Pomme mardi.