Digital

Les nouveaux décodeurs Telenet, attendus de longue date, entrent dans une dernière phase de tests, a-t-on appris mardi en marge de la présentation des résultats annuels de l'opérateur télécom. 

L'entreprise lancera d'ailleurs une phase de test beta l'été prochain et, en fonction de ses résultats, une date de lancement pour le grand public sera annoncée, a détaillé son CEO John Porter. Parmi les nouveautés, les clients pourront regarder Netflix directement depuis l'appareil, comme c'est déjà le cas actuellement chez Proximus. A l'origine, Telenet ne voulait pas d'une telle possibilité car l'opérateur concurrence déjà Netflix avec ses produits Play et Play More. Les décodeurs actuels ne sont en outre pas en mesure technique de permettre l'accès à la plateforme américaine.

John Porter s'est finalement et progressivement rendu compte des avantages que cela pouvait apporter. "Nous pensons que beaucoup de clients prennent tant Netflix que Play ou Play More", explique-t-il. Le service de vidéo à la demande "n'est pas nécessairement un remplaçant de Play. Il y a une forte corrélation entre les deux", analyse-t-il. "Nous avons tous les films avant que Netflix n'en dispose", ajoute-t-il, confiant que certaines de leurs séries sont très bonnes mais qu'il ne partage pas cet avis pour de nombreuses autres.

Les premiers nouveaux décodeurs étaient initialement attendus en 2017 mais ce timing s'est avéré trop optimiste. Les derniers tests logiciels sont actuellement en cours et Telenet effectuera un test public l'été prochain. On ignore si l'appareil pourrait encore être lancé en 2018.

L'opérateur télécom n'a par ailleurs pas encore annoncé d'augmentation de ses tarifs alors que les prix des abonnements avaient été revus à la hausse en février ces deux dernières années. John Porter n'exclut cependant pas que cela puisse être le cas dans les mois à venir. Nous continuons, comme toujours, à examiner la situation", concède-t-il.

Le patron australien constate que son entreprise a à nouveau attiré davantage de revenus du client moyen. "Les clients ont souscrit à plus de nos services. Mais nous avons aussi entrepris beaucoup pour faire baisser leurs coûts en matière de télécoms, par exemple avec la nouvelle formule tarifaire mobile chez Base, ou avec notre offre convergente Wigo, grâce à laquelle 75% des clients épargnent de l'argent", illustre-t-il.