Digital Le streaming payant, du type Netflix, s'est frayé un chemin parmi l'offre des vidéos à la demande. Mais le streaming illégal n'en est pas pour autant mort. Bon nombre de sites web restent actifs, avec dans leurs bibliothèques des centaines, voire des milliers de films et épisodes de séries. Des sites moins sécurisés, qui sont parfois à l'origine de virus, de malwares ou de publicités intempestives. Les autorités, les lobbies et les auteurs luttent régulièrement contre ce qui est considéré comme du piratage et du vol. C'est pourquoi les sites de streaming illégaux sont victimes de pressions multiples.

Fermeture de 123movies?

Visiblement, l'un des plus gros d'entre eux, "123 movies" (https://123movieshub.to/) a dû fermer ses portes après de nombreuses pressions. Le site avait apparemment déjà été bloqué sur les navigateurs comme Chrome et Firefox.

Cependant, le site reste accessible lorsqu'on change de nom de domaine (le ".to"). Le catalogue reste donc disponible et est facilement trouvable. Reste à voir si la lutte contre le streaming illégal peut être assez efficace pour agir. Un vrai jeu du chat et de la souris.


La page d'accueil en question:


© 123