Digital Oui, il est possible de découvrir des lieux à haute valeur culturelle… en jouant. C’est ce que propose la jeune entreprise Closigma qui a développé un concept sympathique.

Ils et elles sont une poignée d’élèves (Lycée Maria Assumpta) qui ont lancé leur propre entreprise dans le cadre défini par l’ASBL "Jeunes Entreprises". Chacun a son rôle bien défini : l’administrateur-délégué est une administratrice : Manon Ketels. Le directeur financier est Robin Donnen. La responsable des ressources humaines et Victoria Schouberechts, le directeur marketing est le rôle de Thomas Thiry. Reste encore à présenter l’employé marketing, Pierre-Alexandre Debin et le directeur technique, Raphaël Vicini. Le groupe est "coaché" par Samuel D’Ours. Une équipe qui a cogité pour créer ou recréer un concept sympathique d’entreprise basé sur le principe de l’"escape game".

De quoi s’agit-il ? Une équipe est enfermée dans un espace où elle doit trouver des indices lui permettant de résoudre une énigme afin de sortir de sa prison éphémère dans un laps de temps donné. Le concept de l’entreprise "Closigma" est semblable, avec toutefois une particularité qui fait des Sherlock Holmes en herbe des enquêteurs qui peuvent effectuer leurs recherches dans un cadre culturellement intéressant. L’idée étant de découvrir des lieux "atypiques, méconnus et exceptionnels d’une manière plus ludique", comme le détaille le communiqué de presse très "pro" de la jeune équipe. Pour info : "Closigma" est composé de deux mots anglais, close (fermer) et enigma (lénigme), ce qui symbolise parfaitement le concept.

L’entreprise propose aux amateurs de changer de peau et de se lancer dans la découverte des circonstances d’un meurtre perpétré dans un cadre aussi somptueux que généralement inaccessible, puisqu’il s’agit en l’occurrence de la bibliothèque Solvay située au coeur du parc Léopold à Bruxelles. La petite troupe aura préparé l’intrigue dans une ambiance rétro en profitant du décor exceptionnel de cet impressionnant immeuble. "Le lieu étant majestueux, nous allons profiter du cadre pour créer une énigme qui s’étalera dans toute la bibliothèque. La salle principale comprend deux mezzanines où les équipes participeront à l’Escape Game. La salle en elle-même (le rez-de-chaussée) sera utilisée afin de recréer une scène de crime correspondant à notre énigme", expliquent les jeunes acolytes.

L’événement a lieu ce week-end, les 24 et 25 février, et la participation aux enquêtes coûtera 15 euros par participant, chaque escape game réunissant de 4 à 6 personnes. Il est même possible de faire s’affronter deux équipes simultanément pour faire monter la tension de quelques crans. Et, comme le week-end n’est pas extensible (dommage !), il serait judicieux de contrôler s’il reste des créneaux horaires disponibles. Comment faire ? En visitant le site Internet créé par l’équipe : https ://closigma.be/, où il est possible d’effectuer les réservations. Pour s’assurer d’un professionnalisme maximum, l’équipe s’est associée à la société Edifico spécialisée dans la création et l’organisation d’événements. A retenir : il faut arriver au moins dix minutes avant l’heure de début de l’enquête, et prévoir de ne pas pouvoir sortir une heure durant. Une fois les clés de l’énigme retrouvées, l’équipe de détective peut enfin célébrer sa victoire autour d’un verre. Bonne chance !