Digital La connexion à 400 Mb/s sera disponible pour les clients détenteurs d'un pack Tatoo ou One ainsi que les clients Pro. Surcoût, pour eux ? Zéro euro.

L'Internet résidentiel belge pourra cocher ce 3 décembre comme une date qui compte : elle symbolise l'entrée en vigueur de l'Internet résidentiel ultrarapide, à 400 Mbps en Wallonie (et dans certaines communes bruxelloises). Le câblo-opérateur VOO, filiale de Nethys, vient en effet de concrétiser sa promesse d'octobre dernier, en lançant la connexion à 400 Mbps. Une vitesse certes théorique, mais néanmoins énorme, puisqu'elle double tout simplement le meilleur des débits possibles jusqu'ici sur une ligne coaxiale de VOO... "À titre d’exemple, avec une telle vitesse, il est possible de télécharger 1h de musique en moins de 5 secondes et un film 4K en moins de 5 minutes !", s'enthousiasme l'opérateur, par voie de communiqué.

Qui est concerné ?

Les clients actuels ou futurs des pack Tatoo et One bénéficient dès ce jour de ces nouveaux débits, côté particuliers - et sans restriction géographique. Les clients business ne sont pas oubliés : tous les détenteurs de packs Duo Pro, Trio Pro ou One Pro y ont droit aussi. Ils n'ont rien à faire : la migration (le déverrouillage, plutôt) est automatique. Last but not least, on s'interrogeait il y a quelques semaines sur la commercialisation de pareille offre, on a désormais la réponse : ces nouvelles vitesses (l'upload passe à 20 Mbps) sont accessibles sans le moindre surcoût, pour les clients concernés.

400 Mbps, vraiment utile ?

Tout dépend de votre profil. Mais si vous êtes gamer (téléchargement de jeux récents en ligne, sessions multi) , que vous streamez des contenus Full HD voire 4K, que vous êtes nombreux dans la famille à consommer simultanément de la bande passante, à défaut d'être impérative, cette amélioration est très appréciable. D'autant plus que le seul autre opérateur du pays à offrir du 400 Mbps, jusqu'ici, le fait moyennant  un surcoût - il s'agit de Telenet. Le but de VOO, derrière l'inéluctable argument marketing d'avoir un ioli "400 Mbps" à afficher sur sa communication commerciale, est de "répondre aux usages actuels et futurs, qui ne cessent de croître en termes de consommation de bande passante", dixit VOO. "Au sein du parc de nos clients, on constate un doublement de la consommation de bande passante tous les 18 mois." Les Spotify, Netflix, et l'essor de la 4K n'y sont bien entendu pas étrangers. "Enfin, le nombre d’appareils connectés au sein d’un même foyer a considérablement augmenté : plus de 3 appareils connectés par personne en moyenne", précise encore l'entreprise.