Digital

Passionné de littérature, en particulier de théâtre et de poésie, le Bruxellois Antoine Motte dit Falisse, 26 ans, a commencé à contribuer au site Wikipédia à l’âge de 16 ans, vers 2006. "J’ai commencé par faire des corrections, des reformulations. Puis des articles." Il a ainsi écrit ceux consacrés aux fables de La Fontaine. Il y en a plus de 200… Toujours anonymement; les contributeurs travaillent sous pseudonyme et sont référencés par leur adresse IP. "Je ne fais pas ça pour glorifier mon ego , rigole-t-il. 

Mais bien par plaisir et passion . Il y a d’abord le plaisir de découvrir des choses ! Vu que j’ai commencé très jeune, cela a aussi construit la personne que je suis, ma pensée politique et sociale, mon esprit critique… Et j’ai l’impression de faire partie d’un tout, qui construit un savoir. C’est tout petit, car la contribution est petite, mais c’est utile." C’est aussi une passion chronophage, qui peut lui prendre jusqu’à plusieurs heures par jour. Il ne faut pas être expert du domaine mais "il suffit de savoir lire pour écrire un article Wikipédia" : avoir de bonnes sources est un point capital. Chercher celles-ci en vue d’un article implique de se rendre dans les bibliothèques, de dénicher des archives, mais aussi de comparer les sources et juger de leur qualité. Renvoyer à un blog anonyme est par exemple interdit.

Guerre d’édition

Le but est d’être "neutre et équilibré" . Mais les polémiques de la vie réelle s’invitent aussi sur Wikipédia, constate le contributeur. Sujets religieux ou politiques suscitent des "guerres d’édition", que l’on essaye de régler "à l’amiable" . Des "vandales" peuvent parfois être exclus (lire ci-contre) . Insultes ou grossier changement dans un titre sont repérés par des robots très sophistiqués. Mais les erreurs de fond sont laissées à la vigilance humaine. Si personne ne tombe sur l’article, cela laisse parfois la place au (rare) gros canular. "Pour vérifier, il faut regarder s’il y a des sources, mais parfois, ils en font des fausses ! , s’exclame Antoine . Mais Wikipédia, ça fonctionne, et c’est ça qui est surprenant ! C’est une utopie qui s’est un peu réalisée… Bien sûr, des erreurs, il y en aura toujours, vu le nombre d’articles existants." 

A présent devenu prof de théâtre à l’Académie, Antoine invite ses élèves à utiliser Wikipédia. Mais en "gardant leur esprit critique" . Des membres de Wikimédia Belgique se rendent d’ailleurs dans les écoles pour aider les élèves à "mieux utiliser" l’encyclopédie en ligne et éviter le "copier-coller". "Aller sur Wikipédia, ça doit être le début du travail, pas la fin. Et non, Wikipédia n’a pas tué le livre , assure Derek Giroulle, qui apprend aux élèves à s’intéresser aux références au bas de l’article et aux livres qui l’ont inspiré . Aux élèves, on apprend à utiliser un catalogue, à aller dans une bibliothèque…" Le but final est qu’ils puissent aussi contribuer à un article Wikipédia et bien référencer leurs sources.