Emploi / RH C’est au Luxembourg que le salaire minimum est le plus élevé, près de 2.000€.

Sur les 28 États membres de l’Union européenne, 22 appliquent un salaire minimum national. La Belgique est de ceux-là. Vous l’aurez compris, six pays, dont le Danemark, l’Italie, ou encore l’Autriche n’en disposent pas.

Les 22 États ayant un salaire minimum national peuvent être répartis en trois groupes en fonction du montant en euros du salaire minimum. Dix États de l’Est avaient un salaire minimum inférieur à 500 euros par mois : cela va des 235 € de la Bulgarie, 275 en Roumanie jusqu’à l’Estonie (470 euros). Cinq autres États du Sud proposent un salaire minimum compris entre 500 et 1.000 euros par mois : le Portugal (650 euros) ou la Grèce (684 euros) notamment.

Finalement, dans les sept pays qui restent, tous situés à l’ouest et au nord de l’UE, le salaire minimum était supérieur à 1.000 euros par mois : la France avec 1.480 €, 1.498€ en Allemagne; en Belgique il s’élève à 1.532 euros, et le plus élevé est évidemment le Luxembourg qui propose 1.999 €. À titre de comparaison, le salaire minimum fédéral aux États-Unis s’élève à 1.192 euros par mois.

Un salaire 9 fois plus élevé mais un pouvoir d’achat 3 fois supérieur

Ce que démontre cette suite de chiffres, c’est que le salaire minimum le plus élevé dans l’UE équivaut à neuf fois le plus faible. Une différence énorme. Mais celle-ci s’amenuise un peu quand on replace cette somme dans le contexte du coût de la vie respectif dans les pays.

Le salaire minimum lorsqu’il est exprimé en standards de pouvoir d’achat (SPA) devient plus élevé dans les États membres où le niveau des prix est plus bas et relativement plus faible dans les États membres où le niveau des prix est plus élevé. L’écart se réduit alors à un ratio d’environ 1 pour 3, variant de 501 SPA par mois en Bulgarie à 1.659 SPA au Luxembourg.

© DR