Emploi / RH Individuel ou collectif, le sport peut être une bonne école pour une carrière réussie. Démonstration avec le golf et le football.  Eclairage.

Le sport est une source inépuisable de conseils en matière de carrière, estiment les responsables de Hays. Avec Manchester City - une véritable entreprise de près de 500 personnes dont Hays s’occupe du recrutement -, le groupe de ressources humaines avait déjà fait l’exercice en comparant notamment les 90 minutes d’un match de football avec les 90 premiers jours d’un nouvel emploi. Passionné de football et golf qu’il pratique lui-même, Philippe Dullaert, CFO de Hays Belgium, s’est penché sur le rôle de ces sports. "Sur le parcours ou le terrain, les joueurs mettent en pratique les leçons de vie qu’ils ont tirées de leur carrière et, une fois au bureau, ils appliquent celles qu’ils ont apprises sur le green ou le terrain afin de continuer à faire progresser leur carrière", explique Philippe Dullaert qui fait quelques constats et donne quelques conseils.

1. Précision versus puissance. "Un golfeur débutant est tenté de frapper sur la balle (aveuglément) de toutes ses forces", note Philippe Dullaert. "Il faut savoir toutefois que tant que vous ne visez pas et que votre swing n’est pas précis, cette démonstration de puissance n’est qu’un pur gaspillage d’énergie. Il en va de même dans le monde des affaires. Vous pouvez avoir toute l’influence et tout l’argent que vous voulez, vos efforts seront perdus si vous les utilisez de manière irréfléchie, sans aucune stratégie bien élaborée."

2. Continuez de frapper. La chance de réaliser un hole-in-one est mince. Si votre premier job n’apporte pas de bons résultats, ne baissez pas les bras. Soyez patient et continuez d’essayer. Frappez la balle parfaite, gardez bien les deux pieds sur terre et pensez à l’étape suivante, conseille l’expert.

3. Faites preuve de sportivité. "Que ce soit après une victoire ou une défaite, un bon golfeur serre toujours la main de son adversaire : un geste qui témoigne d’un esprit sportif et contribue à une bonne réputation. Si vous assumez tout aussi dignement vos réussites et vos erreurs au fil de votre carrière, vous en sortirez grandi."

4. Prenez votre temps. "Un golfeur sérieux prend toujours le temps d’envisager tous les angles, d’examiner le parcours et d’analyser le jeu", note Philippe Dullaert. "Procédez de même pour votre travail. Prenez votre temps et donnez la bonne orientation à votre projet."

5. Riez ! "Quand vous avez expédié votre balle dans les buissons, vous pouvez râler ou rire. Agissez de la même façon quand un projet échoue : misez sur l’humour plutôt que la colère. De cette manière, vous tirerez plus rapidement des leçons de vos erreurs."

6. Respirez ! "Le golf, c’est s’entraîner. Encore et toujours", constate l’expert. "Mais même les joueurs professionnels s’accordent parfois un moment de répit juste avant un tournoi important. Si vous travaillez sans discontinuer, l’épuisement vous guette."

7. Le silence fait du bien. "Le golf est une discipline qui requiert une concentration maximale. Savoir à quel moment il faut se taire et à quel autre il est opportun d’intervenir est important. Sur le lieu de travail aussi."

8. L’entraînement conduit à la perfection. "Personne n’a un don inné pour le golf. Il s’agit de beaucoup s’entraîner et s’exercer et, surtout, d’entretenir ses acquis. Il en va de même pour votre carrière et vos compétences. Essayez de vous améliorer en permanence et veillez surtout à ne pas être rouillé. Ne vous reposez jamais sur vos lauriers en faisant preuve de suffisance !"

9. L’importance de l’équipe. "On peut être le meilleur joueur de foot, si on est tout seul c’est plus difficile de marquer des buts… Dans l’entreprise, on accomplit aussi plus en équipe. Et même si on n’est pas toujours d’accord, on a besoin les uns des autres pour arriver à un résultat".

10. La diversité. "Si on n’a que des attaquants, une équipe ne fonctionne pas. Il faut des profils différents. Un commercial sera plutôt un attaquant; un juriste, plus prudent, un défenseur; un directeur comme coach ou capitaine; un responsable marketing, le créatif de l’équipe,… Avec chacun sa personnalité."

11. Relevez-vous ! "Au football, quand un joueur tombe, il se relève et continue à jouer. C’est la même chose dans l’entreprise. Il faut persévérer."