Emploi / RH

L'inspection sociale effectuera dorénavant aussi des contrôles après les heures de bureau et le week-end pour pister la fraude sociale. "Car les entreprises de transport ne s'arrêtent pas de rouler après 18h00, de même que les entreprises de construction", explique le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale Philippe De Backer (Open Vld) samedi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws. 

La mesure fait partie de son plan d'action en cinquante points contre la fraude sociale. Actuellement, les contrôles se font surtout la semaine, durant les heures de bureau, mais il faut donc que cela change. "Car les entreprises de transport travaillent aussi après 18h00 et le week-end", souligne M. De Backer. "Les entreprises de construction qui ont des délais à tenir travaillent aussi parfois plus longtemps, et l'activité dans l'Horeca commence essentiellement à partir de 18h00 et le week-end. Des contrôles seront menés dans l'Horeca même jusqu'après minuit."

Pour la construction, le secrétaire d'Etat table sur 10% des 2.400 contrôles qui seront effectués cette année après 18h00 ou le week-end.