Emploi / RH

Selon Eurostat, la Belgique est le 2e pays le plus cher de l'UE pour la main-d'oeuvre, derrière le Danemark.

La Belgique est le deuxième pays de l'Union européenne comptant les coûts horaires de la main-d'oeuvre les plus élevés, avec 39,6 euros en 2017 contre 39,2 l'année précédente, selon les statistiques publiées lundi par Eurostat, l'office statistique européen. Avec 42,5 euros, le Danemark figure en tête de ce classement tandis que la moyenne atteint 26,8 euros dans l'ensemble de l'UE et 30,3 euros dans la zone euro. Les coûts horaires de la main-d'oeuvre dans l'ensemble de l'économie (hors agriculture et administration publique) enregistrés en 2017 sont à nouveau marqués par des écarts importants entre les États membres de l'Union européenne. Ils ne s'élèvent qu'à 4,9 euros en Bulgarie, 6,3 euros en Roumanie ou encore 9,4 euros en Pologne, contre 36 euros en France et 36,6 euros en Suède notamment.


En Belgique, les coûts de la main-d'oeuvre ont progressé de 1,3% par rapport à 2016, contre une moyenne de 2,3% dans l'UE et de 1,9% dans la zone euro. Les hausses les plus marquées ont été enregistrées en Roumanie (+17,1%), en Bulgarie (+12,0%), en Lituanie (+9%) ainsi qu'en Estonie (+7,4%). La seule baisse a été observée en Finlande (-1,5%). La Norvège est quant à elle en première position en termes de coûts si l'on compte les pays européens hors-UE.

Les coûts de la main-d'oeuvre comprennent les salaires et traitements auxquels s'ajoutent les coûts non salariaux tels que les cotisations sociales à la charge des employeurs.