Emploi / RH

Le parc d'attraction compte engager pas moins de 600 saisonniers. Un sacré boulot pour la cellule des ressources humaines. Le service a donc décidé de se lancer dans "l'embauche 2.0".

Dans un premier temps, un entretien vidéo sera réalisé avec les candidats grâce à un smartphone ou un ordinateur. L'intéressé doit simplement se connecter sur une application, remplir ses coordonnées de base et cliquer sur "Postuler en vidéo". Ensuite, des questions se succèdent et l'intervenant doit y répondre assez vite par webcam. Les demandes sont assez classiques : décrire sa personnalité, expliquer pourquoi la personne devrait être choisie, etc. Ce premier aperçu permet aux employeurs de rapidement cerner le degré de spontanéité du candidat et son aisance orale.

"Cela permet d'observer l'attitude des candidats. Pour nous, ils sont plus que de simples CV. On estime important de savoir qui on recrute", explique Antoine Stasse, collaborateur RH à Walibi Belgium à TV Com. Marie-France Adnet, porte-parole du parc, précise que leur volonté était d'innover et de surfer sur les tendances. C'est également un moyen selon elle de voir si les candidats font bien preuve d'empathie, ont le sourire et les capacités en néerlandais et français.

Vient ensuite la phase de tests "en chair et en os". En fonction de leur poste, les prétendants seront mis en situation. "On veut par exemple voir comment ils réagissent à une situation de stress, et s'ils savent rester cordiaux même face à des insultes", explique le RH.

Un recrutement qui a du succès puisque chaque année, Walibi reçoit pas moins de 9.000 CV.