Emploi / RH

Quelque 15.482 Français travaillaient en 2016 en tant qu'intérimaires dans des sociétés belges situées principalement dans le sud de la province de Flandre occidentale, ressort-il samedi des chiffres de l'organisation sectorielle Federgon. 

Un an auparavant, ils n'étaient que 13.885 et 10.384 en 2012. La nationalité française est ainsi la plus représentée, devant la néerlandaise, parmi les travailleurs étrangers sous contrat d'intérim en Belgique. "Il ne s'agit pas d'un phénomène nouveau mais la pénurie sur le marché du travail en Flandre occidentale participe à cette augmentation", souligne Paul Verschueren de Federgon. "La situation économique dans le nord de la France étant plus difficile, on cherche à pallier la pénurie en se tournant vers cette région. D'autant plus que les habitants du nord de la France travaillent volontiers en Flandre et ne sont pas dérangés par les trajets." Près de 5.500 intérimaires sur les 15.482 travaillant en Belgique résident en effet toujours dans l'Hexagone.